La technologie Blockchain : définition

Ne plus avoir à faire confiance à l'humain corruptible !

Quand on évoque la technologie Blockchain, il s’agit en fait d’une base de données distribuée (on parle généralement de « registre distribué ») en pair-à-pair (P2P ou « peer-to-peer »), c’est-à-dire copiée en temps réel dans tous les ordinateurs (des milliers !) d’un réseau, connectés directement les uns aux autres. Ainsi, une modification de ce registre de données, validée par suffisamment d’ordinateurs, implique automatiquement la mise à jour en temps réel de toutes les copies de celle-ci dans tous les ordinateurs du réseau P2P.

Dans la blockchain Bitcoin, par exemple, sont inscrites toutes les transactions en bitcoin réalisées depuis sa création en 2008, dans le monde entier. Si quelqu’un tente de modifier les données présentes dans ce livre de compte, tous les autres ordinateurs du réseau Bitcoin ayant une copie de la blockchain Bitcoin remarqueront immédiatement la tentative de modification et la copie corrompue sera supprimée, l’ordinateur « responsable » sera « éjecté » du réseau. La Blockchain est un protocole collaboratif assurant la traçabilité des données. C'est une solution de stockage des données sensibles intelligente, transparente, infalsifiable, inviolable et sécurisée par des algorithmes cryptographiques complexes. La technologie Blockchain est applicable à une multitude de domaines ou de business models (transactions en monnaies électroniques, applications dans le secteur financier, vote en ligne, smart city, cybersécurité, économie collaborative, gestion des droits etc.).

Se passer d'intermédiaires

Vous comprenez bien pourquoi l’on dit que la technologie Blockchain permet révolutionner le modèle actuel, en se passant d’un intermédiaire de confiance, dans le cas des crypto-monnaies (utilisation de la blockchain Bitcoin ou Ethereum par exemple), l’intermédiaire de confiance supprimé est la banque !! Cela signifie que l’on a plus à faire confiance à un intermédiaire que l’on ne connait pas, on s’en passe, on supprime donc un risque (manipulation, corruption, fraude) et des frais (frais de gestion de compte, frais de transactions prélevés par les banques…). Les avantages de la technologie Blockchain sont donc la transparence, la décentralisation, la rapidité et les faibles frais associés. Cette révolution numérique, ou au moins transformation numérique disruptive, permet de repenser complètement les transferts d'argent.

Un modèle applicable dans tous les domaines

Imaginons :

- Un système de vote sur une blockchain pour éviter toute suspicion de fraude (que tout le monde pourrait consulter, connaître le nombre de votants, voir en temps réel les pourcentages pour chaque candidat) ;

- Une blockchain pour référencer les propriétaires des terrains dans des zones compliquées (garder de façon immuable les limites et les propriétaires des parcelles même après une guerre…) ;

- Une blockchain pour se passer de notaire (enregistrer des informations importantes en toute sécurité) ;

- Une blockchain pour remplacer Airbnb ou autolib, avec des frais de transaction extrêmement réduits car sans intermédiaires ; En effet, tout ce que nous connaissons aujourd’hui pourrait être implanté sur la technologie blockchain… La révolution est déjà en marche !!

La blockchain Bitcoin

Quand vous ouvrez votre portefeuille bitcoin (logiciel appelé « wallet »), celui-ci parcourt la blockchain Bitcoin depuis sa création jusqu’à date (il « lit » le livre de comptes) et détermine, en analysant toutes les transactions relatives à votre adresse (à votre compte), le solde de bitcoins dont vous disposez (donc les sommes reçues moins les sommes envoyées). Ces bitcoins ne sont donc pas disponibles dans votre wallet (centralisé au même endroit), mais inscrits sur la blockchain Bitcoin (décentralisée, dont les données sont copiées dans de multiples endroits). Cependant, c’est uniquement votre wallet qui contrôle les bitcoins relatifs à votre compte, grâce à ce que l’on appelle les clefs privées/publiques (clé de cryptage permettant de crypter la transaction et clé de décryptage permettant d'authentifier et de valider les transactions) stockées localement (le plus souvent) dans votre wallet. C'est le même principe pour l'ensemble des monnaies virtuelles. Nous irons plus loins avec la formation Neoconomia, en vous expliquant notamment les principes des fonctions de hachage et le minage qui sécurisent la blockchain (évitant la falsification et la corruption de celle-ci). Cette nouvelle technologie est évolutive et elle va continuer à progresser et réduire le capital risque qu'elle engendre encore (pour le bitcoin par exemple).

Notre analyse :

Dans les années à venir, la Blockchain sera utilisée dans de multiples aspects de notre vie de tous les jours. Ce concept abstrait et technique sera rendu accessible par des interfaces ludiques permettant au plus grand nombre de l'utiliser. Les startups développent et développeront des applications sur la Blockchain, cette digitalisation intelligente leur permettra de gagner en temps, en efficacité et en argent.

Solution

La technologie Blockchain, associée aux monnaies numériques, permet d'échanger de la valeur en toute confiance, sans intermédiaire :

Rapidement (de quelques secondes à quelques minutes)

N'importe quand

La Blockchain est consultable par tous, en toute transparence, graces aux explorateurs de blockchains

La Blockchain est immuable et incorruptible

image